Vous trouverez ci-dessus quelques articles récent de la presse sur l’intérim, son boom comme ils disent où l’explosion de la précarité comme nous le disons à la CGT

Ces articles de presse parlent aussi beaucoup du CDI pour les intérimaires. L’OIR (http://observatoire-interim-recrutement.fr) vient de publier une étude sur ce sujet, cette étude montre qu’une bonne partie (77 %) des salarié(e)s intérimaires en CDI sont plutôt content(e)s d’être en CDI.
Ce n’est pas une surprise, mais cette étude montre aussi que le turn over est important (20%) et que les motifs d’insatisfaction sont nombreux et principalement la rémunération. La Tribune, Aujourd’hui, le Parisien notent cela.

Pour la CGT, il y a bien sur la perte de rémunération :

  • la perte des IFM,
  • l’arnaque de la garantie minimum mensuelle de rémunération lissée sur le SMIC

mais (malheureusement) ce n’est pas tout :

  • il y a les congés payés « forcés » entre deux missions
  • la mobilité géographique et professionnelle imposée où refusée selon le bon vouloir de l’agence
  • le refus de formations qualifiantes, d’un déroulement de carrière « normal »
  • le chantage à la démission
  • etc.

La CGT veut améliorer tout cela, La CGT veut négocier !

Les intérimaires en CDI doivent avoir tous les droits des salarié(e)s en CDI, ils/elles ne doivent pas être corvéables et jetables au bon vouloir de l’employeur.

 

Article du journal La Tribune du 22 février 2018 – Latribune18.02.22

Article du quotidien Aujourd’hui en France du 22 février 2018 – Aujourd’huienFrance18.02.22.CDII

Article de l’OIR du 13 février 2018 – FocusRH