Auteur : muriel cgt

Augmentation de l’emploi intérimaire en région Centre-Val de Loire

Augmentation de l’emploi intérimaire en région Centre-Val de Loire Ils sont 10% d’intérimaires supplémentaires par rapport à l’année dernière, en France. L’intérim connait un véritable boom en Centre Val-de-Loire : 17% en plus dans le Loiret et en Indre-et-Loire. Depuis un an, le nombre d’intérimaires augmente selon le baromètre Prism’emploi. La région Centre-Val de Loire suit la tendance nationale : en un an, l’emploi intérimaire a progressé de 10,4% sur le territoire. « Le travail temporaire a toujours été un bon indicateur. Premier indicateur à savoir si l’économie va bien ou moins bien. L’accroissement de travail temporaire en termes de chiffre ça veut dire que les années qui viennent vont être bénéfiques », explique Filipe Da Silva, directeur d’une agence d’intérim à Orléans. « Si ça baisse, ça veut dire que les entreprises n’ont pas de carnets de commandes riches et donc ont peur d’investir et prendre des intérimaires. » Cette augmentation témoigne donc de la bonne santé des entreprises. Elles ne sont, cependant, pas encore assez solides pour embaucher durablement. Une augmentation contrastée sur le territoire Ces chiffres sont tout de même contrastés dans la région Centre-Val de Loire. Le nombre d’intérimaires a baissé de -5,3% dans l’Indre et n’a augmenté que de 0,8% dans le Loir-et-Cher et de 0,9% dans le Cher. L’Eure-et-Loir s’en tire mieux, avec une progression de 8,5%. C’est le département du Loiret qui enregistre les...

En savoir plus

AUGMENTATION DE L’EMPLOI INTÉRIMAIRE EN RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE

Ils sont 10% d’intérimaires supplémentaires par rapport à l’année dernière, en France. L’intérim connait un véritable boom en Centre Val-de-Loire : 17% en plus dans le Loiret et en Indre-et-Loire   Depuis un an, le nombre d’intérimaires augmente selon le baromètre Prism’emploi. La région Centre-Val de Loire suit la tendance nationale : en un an, l’emploi intérimaire a progressé de 10,4% sur le territoire. « Le travail temporaire a toujours été un bon indicateur. Premier indicateur à savoir si l’économie va bien ou moins bien. L’accroissement de travail temporaire en termes de chiffre ça veut dire que les années qui viennent vont être bénéfiques », explique Filipe Da Silva, directeur d’une agence d’intérim à Orléans. « Si ça baisse, ça veut dire que les entreprises n’ont pas de carnets de commandes riches et donc ont peur d’investir et prendre des intérimaires. » Cette augmentation témoigne donc de la bonne santé des entreprises. Elles ne sont, cependant, pas encore assez solides pour embaucher durablement. Une augmentation contrastée sur le territoire Ces chiffres sont tout de même contrastés dans la région Centre-Val de Loire. Le nombre d’intérimaires a baissé de -5,3% dans l’Indre et n’a augmenté que de 0,8% dans le Loir-et-Cher et de 0,9% dans le Cher. L’Eure-et-Loir s’en tire mieux, avec une progression de 8,5%. C’est le département du Loiret qui enregistre les meilleurs chiffres : +17%, suivi par l’Indre-et-Loire avec...

En savoir plus

FEEDBACK : COMPTEUR INTELLIGENT LINKY MAIS CONDITIONS DE TRAVAIL DU MOYEN AGE

Retour au « Moyen Age » pour les intérimaires de chez Feedback Les conditions de travail de salariés intérimaires, employés sur Paris par l’entreprise Feedback pour la pose du compteur dit « intelligent » Linky, sont révoltantes. En guise de vestiaire, ils ont un camion de chantier, pour manger, le même camion, et en guise de WC, une bouteille. Les équipements et outils sont vétustes. Et ces travailleurs font jusqu’à 8 kilomètres par jour à pied sur les trottoirs en traînant un chariot qui peut peser plus de 25 kilos. L’entreprise Feedback a été choisie par Enedis (ex-ERDF, filiale d’EDF) pour...

En savoir plus

DES INTÉRIMAIRES UTILISENT LEUR DROIT DE RETRAIT – LE RETOUR

Les intérimaires de Manpower et de Start People n’en peuvent plus de travailler chez Feedback ! Ils utilisent leur droit de retrait. La société Feedback (dit le « sous-traitant ») de la société Enedis (dite le « donneur d’ordre ») et la société Manpower (dite « l’employeur ») et la société Start People (dite « l’employeur ») . Voici les acteurs de ce « futur » drame. Et n’oublions pas en tête d’affiche : les intérimaires de Manpower et de Start People. Nous vous avions dans notre précédent article : – Des intérimaires utilisent leur droit de retrait (la suite), donné la liste des engagements que la société Enedis avait...

En savoir plus

LOI « ANTI-TRAVAIL »

Loi « anti-travail » c’est « re-parti »… Le gouvernement a dévoilé son projet de « loi travail ». En analysant attentivement ces « ordonnances » tout est fait pour les entreprises. Que ce soit les TPE – Très Petites Entreprises (de 1 à 20 salarié(e)s) les PME – Petites et Moyennes Entreprises – à partir de 20 et jusqu’à 300 salarié(e)s ou les Grandes Entreprises – au delà de 300 salarié(e)s. Le gouvernement a beau jeu de nous expliquer que c’est pour notre bien, pour créer de la richesse en France, pour créer de nouveaux emplois… Il n’en est rien ! Si c’était le cas alors, Monsieur...

En savoir plus

Suivez-nous

Contactez-nous

Syndicat CGT Manpower
cgtmanpower@gmail.com
01.41.63.28.00



Secrétaire Général
CGT Manpower

Martial Lamachia
secretaire.generalcgtmanpower@gmail.com

06.33.83.56.72



Délégué Syndical Central
CGT Manpower

Patrice Ballester
dsc.cgtmanpower.fr@gmail.com

06.67.22.02.09


Communication Syndicale
CGT Manpower

Muriel Lavallette
muriel.cgtouest@gmail.com

06.49.89.75.80


Voir la carte des Délégué(e)s Syndicales / Syndicaux

Vidéos

Les sites des CE