Intérim Agir Ensemble

Intérimaire sans papiers mort au travail !

Intérimaire sans papiers mort au travail !

Nov 4, 2015

Un mort de plus au travail !

Il vient s’ajouter aux 67 intérimaires morts (en 2013 les chiffres de 2014 seront disponibles fin novembre) sur leur lieu de travail.

Cela ne peut plus continuer !

La CGT Manpower le dit et le répète depuis longtemps !

LES INTÉRIMAIRES NE PEUVENT PLUS CONTINUER A PERDRE LEUR VIE

EN ALLANT LA GAGNER

Mais le « drame » ne s’arrête pas là…

mortautravail

La mort du salarié intérimaire est survenue le 30 juillet dernier, le CHSCT (Comité d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail) d’Île de France n’a pas été informé !
Marie-Odile Bonnet, la Secrétaire CGT Manpower du CHSCT d’Île de France ne l’a su que par le « réseau ». La direction de Manpower a volontairement caché ce décès.

Pourquoi me direz-vous ?

Tout simplement parce que Manpower « Employeur responsable » auto déclaré a employé, et continue à employer des travailleurs sans papiers.
Plus facile de les léser sur leurs salaires, primes, horaires etc, car ils n’osent pas et ne peuvent pas se plaindre !

La CGT Manpower, a donc décidé de manifester devant le siège de Manpower (Immeuble Eureka) à Nanterre accompagnée en cela du collectif sans papier CGT 78 et d’élus CGT de différentes entreprises de travail temporaire le 21 octobre dernier, jour de la réunion du CHSCT sur ce décès.
Vous trouverez le montage vidéo de cette action en cliquant ici.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là…

En cas de décès, le CHSCT doit être prévenu dans les meilleurs délais et mener une enquête conjointement entre la direction et le CHSCT indique le Code du Travail.
Ce qui n’a pas empêché le président de l’instance d’informer la Secrétaire du CHSCT que l’enquête aurait lieu entre elle, lui et le préventeur sécurité. Il lui a expliqué que la Responsable de cette agence ne serait pas présente car elle avait une « autre réunion importante le même jour » ???!!!
Grâce à la pression que Marie-Odile, Secrétaire CHSCT CGT a mis, la direction a finalement fait marche arrière… et la responsable de l’agence qui a détaché cet intérimaire sera finalement présente.

Mais la CGT Manpower se pose des questions : combien d’autres intérimaires sont dans ce cas-là ?
Et important aussi, en cachant ce décès aux élus la direction fait « baisser artificiellement »  les chiffres qui apparaissent dans son bilan social annuel.

Plusieurs articles ont été consacrés à ce décès.

  • article de l’Humanité Dimanche du 22/10 au 04/11/15 – Pour le lire cliquez ici
  • article de l’Humanité du 4/11/2015 cliquez ici
  • article sur le site de la CGT – Pour le lire cliquez ici
  • article d’Ivan du Roy publié sur Basta ! – Pour le lire cliquez ici
  • tract distribué lors de la manifestation devant le siège social de Manpower – Pour le lire cliquez ici
  • communiqué de presse de l’USI (Union Syndicale de l’Intérim) – Pour le lire cliquez ici