Salariés intérimaires – Votre sécurité

Voici les règles concernant la sécurité des salarié(e)s intérimaires

Pendant la durée de votre mission, l’entreprise où vous travaillez est responsable de vos conditions travail et de votre sécurité.

Pour autant l’entreprise de travail temporaire qui vous emploi a aussi des obligations vous concernant.

La visite médicale

  • Avant de partir en mission, vous devez avoir passé une visite médicale indiquant le ou les métiers que vous pourriez être amenés à exercer.
  • Dans certains cas, une visite médicale dite renforcée est nécessaire. Cette visite particulière est obligatoire si vous occupez un poste dit « à risque ». Cela peut être :
    • La conduite d’engins (cariste – poids lourd – …)
    • Du travail de nuit
    • Du travail en hauteur

Une visite médicale est maintenant valable pour 2 ans si vous l’avez passée par Manpower et valable 1 an si vous l’avez passée par une autre agence d’Intérim.

Non seulement le temps passé à la visite médicale (temps de trajet aller/retour + temps de la visite) doit vous être payé en temps de travail, mais vos frais kilométriques pour vous rendre à cette visite doivent également vous être remboursés.

Malheureusement ce n’est pas toujours respecté.

Les Equipements de Protection Individuel (E.P.I)

Manpower doit vous fournir, obligatoirement et au minimum une paire de chaussures de sécurité.

Ensuite suivant les entreprises où vous irez travailler, vous pouvez être amenés à porter d’autres E.P.I. Ex :

  • Bouchons d’oreille contre le bruit
  • Gants de travail
  • Casque

Ces équipements vous sont fournis soit par Manpower (1 paire de chaussures de sécurité par an minimum) soit par l’entreprise dans laquelle vous effectuez votre mission. Vous ne devez en aucun cas acheter vous-même ces équipements (sauf si vous souhaitez un modèle de chaussures particulier par ex).

Ces équipements de protection individuelle sont obligatoires !

Portez-les ! Ils sont là pour vous protéger !

Le droit de retrait

Le droit de retrait est une possibilité donnée à tout.e salarié.e. qui ne se sent plus en sécurité sur son lieu de travail et en situation de danger d’arrêter immédiatement de travailler et de se retirer de cette situation potentiellement dangereuse.

Le Code du Travail est parfaitement clair sur ce sujet. Voici ce que dit l’article L 4131-1

Le travailleur alerte immédiatement l’employeur de toute situation de travail dont il a un motif raisonnable de penser qu’elle présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé ainsi que de toute défectuosité qu’il constate dans les systèmes de protection.
Il peut se retirer d’une telle situation.
L’employeur ne peut demander au travailleur qui a fait usage de son droit de retrait de reprendre son activité dans une situation de travail où persiste un danger grave et imminent résultant notamment d’une défectuosité du système de protection.

Si vous êtes confronté.e à une telle situation :

  • Informer votre responsable immédiat que vous exercez votre droit de retrait
  • Arrêter de travailler et mettez vous en sûreté
  • Prévenez IMMEDIATEMENT un.e élu.e CGT Manpower de votre région pour lui expliquer la situation
  • Prévenez également votre agence par téléphone et demandez lui d’en informer le CHSCT (Comité d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail de votre région)
  • Pensez à doubler par un mail à votre agence

Sachez-le !

Manpower ne pourra en AUCUN CAS vous retenir tout ou partie de votre salaire durant cette période de droit de retrait.

De plus Manpower ne pourra utiliser contre vous aucune sanction disciplinaire.

Donc en cas de danger immédiat : utilisez votre droit de retrait

Et si vous avez des doutes, des questions sur vos conditions de travail, sur des situations qui vous semblent dangeureuses… Ayez le réflexe : CGT Manpower.
Appelez votre délégué.e. avant qu’un accident ne se produise.