Intérim Agir Ensemble

Salarié(e)s permanent(e)s – Les Conditions d’Hygiène et de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT)

Voici les règles concernant Les Conditions d’Hygiène et de Sécurité et des Conditions de Travail des salarié(e)s permanent(e)s

 

Pour les salarié(e)s permanent(e)s il y a des Conditions d’Hygiène et de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT)

CHSCTCGT

 

La protection de la santé des salarié(e)s et la prévention des risques professionnels sont au cœur des préoccupations de la CGT Manpower.

L’affaire de tous

La loi précise qu’il est de la responsabilité de tous (employeur, salarié(e)) de prendre soin de sa sécurité et de sa santé ainsi que de celles de ses collègues de travail.

En matière d’hygiène et sécurité, les sujets ne manquent pas :

  • postes ergonomiques,
  • espace de travail,
  • déplacements et horaires,
  • écrans informatiques,
  • rythme et charge de travail,
  • pauses et repos quotidien,
  • grandes chaleurs,
  • sanitaires et réfectoires,…

Vos devoirs

Vous devez impérativement :

  • signaler sans délai à votre hiérarchie et aux représentants du personnel (élu(e)s Délégué(e)s du Personnel CGT ou élu(e)s du CHSCT CGT) l’existence de tout danger grave ou imminent et exercer votre droit de retrait (la loi prévoit le paiement des heures non travaillées pendant l’exercice du retrait)
  • respecter toutes les règles et consignes de sécurité reçues
  • refuser tout travail ou intervention pour lequel il est exigé une habilitation (ex : habilitation électrique pour faire des réparations dans l’agence).

Les devoirs de Manpower

L’employeur doit impérativement :

  • éviter les risques
  • évaluer les risques qui ne peuvent pas être évités
  • combattre les risques à la source
  • adapter le travail à l’homme / femme au niveau des postes de travail et de la charge de travail
  • remplacer les équipements de protection individuelle et collective inutilisables ou détériorés ex : écrans informatiques, filtres contre les rayons ionisants, mobilier)
  • planifier la prévention en y intégrant dans un ensemble cohérent, la technique, l’organisation et les conditions de travail…

Harcèlement moral, sexuel, discrimination : comment réagir ?

Dans la gestion d’une équipe, le cadre a l’obligation de veiller à la santé et à la sécurité des salariés placés sous sa responsabilité et doit se préoccuper d’instau­rer des relations de travail correctes. Il doit pouvoir intervenir à temps pour qu’un conflit ne s’aggrave pas et n’affecte pas tant les protagonistes que la bonne marche de l’agence ou du service. Il doit mettre fin à des comportements qui relèvent du harcèlement moral, du harcèlement sexuel ou de la discrimination. 

Définitions

Le harcèlement moral est défini légalement comme des agissements répétés qui ont pour objet ou pour effet :

  • une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte aux droits et à la dignité d’un individu,
  • d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel.

L’attitude du harceleur

Le « harceleur » se manifeste par une multiplication de faits qu’il répète dans une volonté délibérée de nuire et de nier les droits et la dignité de l’autre.

Le harceleur organise de façon intentionnelle l’isolement de sa victime, par exemple en discréditant son travail, en l’empêchant de s’exprimer, en la coupant de toute source d’informations, en ne lui donnant pas de travail ou en tenant des propos vexatoires.

Harcelement

Le comportement du harceleur est répétitif, insidieux, systématique

L’attitude de la victime : c’est souvent une personne qui semble avoir une forte personnalité, qui à priori n’est pas fragile et qui peut avoir une certaine attitude d’opposition.

Dans un premier temps la victime ne comprend pas ce qui lui arrive, elle culpabilise même en se critiquant et en se justifiant, ce qui fortifie le « harceleur » dans son comportement.

L’attitude des collègues de travail

Souvent les collègues n’accordent peu ou pas d’attention aux propos de la victime. L’absence d’appui entraîne une dégradation des relations humaines entre la victime et eux ainsi qu’une dégradation de la qualité de son travail qui confortent le « harceleur » vis à vis du groupe : « je vous l’avais bien dit ».

Certains collègues, harcelés eux aussi, n’osent pas intervenir de peur que le harceleur ne se retourne contre eux.

Nous assistons donc à cette réaction humaine : tant qu’il (elle) est sur le dos de mon (ma) collègue il (elle) n’est pas sur le mien…

Restez vigilant : Le harcèlement moral peut se développer
entre collègues ou dans le cadre d’un lien hiérarchique

Le harcèlement sexuel concerne le comportement intempestif à connotation sexuelle ou tout autre comportement fondé sur le sexe qui affecte la dignité de la personne.

Le harcèlement sexuel concerne tout comportement importun qu’il soit verbal (blaguer), non verbal (regard déplacé) ou physique (attouchement, caresse, pincement, viol…).

Que peut faire la victime ?

  • En premier lieu appelez un(e) Délégué(e) du Personnel CGT ou un(e) élu(e) CGT au CHSCT. Les entretiens que vous aurez avec eux resteront totalement confidentiels.

 Vos Elus ont des Moyens pour Agir et pour Vous Aider

 

Appelezles !

 

  • Parler de ses difficultés en demandant un entretien au supérieur hiérarchique ou au service RH
  • Prévenez votre médecin du travail
  • Éventuellement demander à changer de poste afin d’être protégée des agissements du harceleur et des risques de déstabilisation psychologique
  • Rassembler des preuves et des témoignages écrits sur les agissements du harceleur
  • Déposer plainte


Mais le CHSCT ce n’est pas « que ça »

stressautravail

Fin 2014, Manpower a lancé une « enquête » par le Cabinet Stimulus sur les RPS (Risques Psycho Sociaux). Cette enquête (le questionnaire) avait été « orientée » par Manpower… Et pourtant le rapport est accablant !

Mais, à ce jour, les « recommandations » de ce cabinet ont été très peu suivies des faits.

Les salariés permanents sont en état d’Hyper Stress :

• 6% chez Manpower
• 3% pour le panel Stimulus

 

 

Les facteurs les plus reconnus ont été :

  • Problème de conciliation vie personnelle / vie professionnelle
  • Adéquation objectifs / ressources
  • Charge mentale
  • Pression temporelle
  • Charge qualitative

Si vous pensez être dans l’une de ces situations, si vous vous sentez mal à votre poste de travail, si vous êtes irritable au boulot ou à la maison, bref si vous vous ne reconnaissez pas, si votre entourage vous trouve changé(e)…
Solution2Portevoix

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus rendez-vous sur notre Rubrique : le CHSCT c’est Quoi en cliquant ici.